Théâtre : « Dark Circus », d’après une histoire originale de Pef au Théâtre Montfort, à Paris.

Merveille, par David Westphal.
Il est des spectacles pleins d'une poésie rare, de nature à ouvrir tout grand les yeux des enfants et à renvoyer les adultes sur la piste d'émotions oubliées. « Dark Circus » est de ceux-là. Dans une grande sobriété de moyens jaillit un feu d'artifice de sensibilité, de trouvailles et de magie. Mesdames et Messieurs, goûtez chaque seconde de ce spectacle, inclinez-vous même, le talent pur vous fait la grâce de sa présence.
La scène de la grande salle du Théâtre Monfort est nue. Un grand écran en occupe le fond. De part et d'autre, deux « plans de travail » modestes, deux « ateliers » ou patientent divers matériaux et accessoires : instruments de musique, silhouettes découpées, pinceaux, calques divers, encre, sable… des outils de travail d'une simplicité d'école qui, dans les mains de Jean-Baptiste Maillet et Romain Bermond deviennent des baguettes magiques. Discrets, s'agitant dans la pénombre tel deux petites souris tout droit sorties d'un conte, le travail de ces deux artistes (plasticiens, dessinateurs, musiciens) est projeté en direct sur l'écran. Le spectacle se construit sous nos yeux, il tient du théâtre d'ombres et du film d'animation : au commencement est le trait. Puis le trait devient forme. La forme, personnage. Le personnage, scénario. Le scénario, émotion. Tout cela en peu de mots, la musique et le dessin pour seuls véhicules des battements de nos cœurs.
La grâce de l'épure.
Simple et brillant.
Magique.
Merci.
David Westphal
« Dark Circus », de et avec Romain Bermond et Jean-Baptiste Maillet d'après une histoire originale de Pef. Du mardi au samedi à 20 heures jusqu'au 17 décembre au Monfort Théâtre, 106, rue Brancion, 75015 Paris, M° Porte de Vanves ; bus 58, 62, 89, 95, 191 ; tramway T3 station Brancion, tél. 01 56 08 33 88, www.lemonfort.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *