Beau livre : « Dans les coulisses de la Comédie-Française », de Laetitia Cénac et Damien Roudeau, aux éditions de La Martinière

Tout le Français.
« Dans les coulisses de la Comédie-Française » semble au premier abord être un grand (22,5 x 28,5 cm) et « beau livre » (il est édité chez La Martinière) qui allie plaisamment de nombreux dessins et quelques textes pour un survol distrayant et passablement instructif de la réalité de cette institution.
Il n'en est rien ! On a affaire à une véritable somme, qui évite tant les écueils de la superficialité que du catalogue. Aucune des 239 pages de l'ouvrage n'est de trop, aucune n'ennuie, aucune ne répète quelque chose qu'on aurait appris ailleurs. Le style est celui de l'interview – ou du récit citant – introduit par une présentation du rôle de la personne interrogée dans la maison. Ces deux textes sont toujours complétés par des dessins et croquis, presque toujours en couleur.
Si ce livre est l'occasion d'apprendre des termes de théâtre (les feux, le tampon, appuyer, charger…), ce n'est qu'incidemment. Son sujet est bien de décrire la vie – on pourrait presque parler de vocation dans la mesure où les personnes qui y travaillent ne partent que pour leur retraite, après trente ou quarante ans de maison – de cette ruche qui ne cesse jamais de bruisser et qui fonctionne en quasi-autarcie : les tapissiers, les décorateurs, les régisseurs, les costumières… tous sont de la maison, suivent son rythme effréné du fait que les pièces sont présentées en alternance et connaissent leur métier à un point tel que, par exemple, ceux de la place Colette considèrent que leurs collègues qui travaillent à la confection des décors à Sarcelles ont « des mains en or massif » !
Pour ce qui concerne les sociétaires et pensionnaires, les quelques-uns qui figurent dans le livre y sont pour illustrer un rôle (doyen, élu au comité de lecture…) ou une caractéristique (la plus jeune pensionnaire, le père et le fils faisant partie du Français…).
Tous les métiers à côté de la scène proprement dite (communication, gestion, accueil…) sont également évoqués, sous le biais de la singularité qui est la leur dans une telle institution.
L'ouvrage a pris le parti de suivre la genèse d'un spectacle – Roméo et Juliette – ce qui donne une unité à l'ensemble et permet de mieux sentir les préoccupations des uns et des autres, le tempo du travail, les hésitations et les allers-retours précédant la mise au point finale. Car ce livre est le résultat d'une immersion de quatre mois à arpenter tous les lieux de la Comédie-Française des sous-sols aux soupentes, qu'il s'agisse de la salle Richelieu, du Théâtre du vieux-colombier, du Studio-théâtre ou même de l'annexe de Sarcelles. Un tel délai a également permis de rapporter l'ambiance de moments particuliers, tels la réception des mécènes, la présentation d'une maquette aux comédiens ou les soirs de première.
Pierre FRANÇOIS
« Dans les coulisses de la Comédie-Française », texte de Laetitia Cénac, dessins de Damien Roudeau. Éditions La Martinière, 239 pages, 29 €, ISBN 978-2-7324-7520-2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *