Théâtre : « Zaï zaï zaï zaï », de Fabcaro, adapté par Maïa Sandoz et Paul Moulin ; mis en scène par Paul Moulin, au Théâtre de l’atelier, à Paris.

Absurde, burlesque et ravageur.
Faut-il avoir lu la BD de Fabcaro pour apprécier la pièce « Zaï zaï zaï zaï », qui en reprend le texte quasi à la lettre ? Non, car les ravages de l’humour par l’absurde sont bien au rendez-vous. Le travail sur les voix, les bruits et les musiques est phénoménal. Seul bémol : même si l’on comprend bien que l’on est là face à un des procédés comiques, on regrette juste que revienne un peu trop souvent une superposition des dialogues et une augmentation du son qui empêchent de complètement jouir des réparties.
Pour le reste, le rythme est sans faille et les comédiens parviennent à rendre crédibles leurs personnages sans recourir à des costumes particuliers ou au moindre décor, (relativement) vissés qu’ils sont derrière leurs six micros.
Enfin, il est recommandé de ne pas quitter le théâtre sans regarder ce qui se passe à gauche en sortant, car leur humour décalé – mais qui aborde des sujets aussi contemporains que graves – frappe encore jusque dehors…
Pierre FRANÇOIS
« Zaï zaï zaï zaï », de Fabcaro. Adaptation : Maïa Sandoz et Paul Moulin. Mise en scène : Paul Moulin. Avec, en alternance : Élisa Bourreau, Ariane Begoin, Serge Biavan, Maxime Coggio, Christophe Danvin, Aymeric Demarigny, Jean-François Domingues, Cyrille Labbé, Paul Moulin, Emmanuel Noblet, Maïa Sandoz, Aurélie Verillon ; avec la voix de Serge Biavan. Du mardi au samedi à 19 heures, dimanche à 17 heures (relâche du 7 au 12 décembre inclus) au théâtre de l’Atelier, 1, Place Charles Dullin, 75018 Paris, M° Anvers, tél. 01 46 06 49 24, guichetsreservations@theatre-atelier.com, https://www.theatre-atelier.com/event/zai-zai-zai-zai/

Photo : François Goize.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *