LogoBcEtroit 147x147

Poésie, Théâtre, festival d’Avignon off : « Proust en clair », de et par Jacques Mougenot.

, par Béatrice Chaland. Le retour aux sources d’un esprit torturé Qui passa sa vie à épier les fracturés, Transmit la finesse de ses observations Sur l’infinie toile de ses appréciations. Minutie des données frisant la volupté D’une écriture s’enroulant de tous côtés. Souffle court, dans une poitrine douloureuse, Phrase longue, étonnamment vertigineuse, Qui donne…

Musique : Grégory Turpin, chanteur à la biographie originale.

Avec sainte Thérèse. Quand on interroge Gregory Turpin sur les moments clefs de sa vie, on s’aperçoit vite qu’on retrouve Thérèse de Lisieux à chacune de ces étapes importantes. Sauf à onze ans, lorsqu’il découvre la musique et le travail de la voix comme moyen d’expression. C’est à l’adolescence que cet agnostique découvre que Dieu…

logetheatre147x147x72dpiphotopierrefrancoisdscf9815

Théâtre : « Clair Obscur. Cirque et théâtre gestuel »

10-05-2017, 21 h 15 Quand l’inquiétante solitude Inspire la sollicitude Pour ce clown triste à la vie rude On a de la mansuétude. C’est une sympathique étude Où la tension physique remplace les mots. Il donne corps aux massues au fil des tableaux Acrobatiques au « Théâtre de Belleville » Où les forces antagonistes s’annihilent.…

Théâtre : « Les Délices du Baiser », d’après C. Invenizzio, I. Corvinus, C. Goldoni à la Comédie italienne, à Paris.

Couleur locale, par Camille Lextray. (Re)découvrez l’authentique théâtre italien à la Comédie italienne pour une soirée en version française bien-sûr. Avant même que le spectacle ne commence le cadre de la représentation séduit déjà en tout point. La façade du théâtre entièrement bleue annonce, par sa couleur et son style baroque, un univers atypique. La…

IMG_20150909_205454HarpaDiva147X147X72

Théâtre et musique : « Harpa diva, pas de deux pour harpe et comédienne » à l’Essaïon à Paris puis au Festival « Au Gré des Arts ».

« Harpa diva, pas de deux pour harpe et comédienne » met en scène… une harpe. Pour être honnête, c'est plutôt la musique qui est la grande vedette de ce concert théâtralisé qui se donne une fois par semaine à l'Essaïon. Cette suite de tableaux musicaux mêle les hommages aux interprètes (La Callas, évidemment), aux rôles-titres (Eugène…