Poésie, Théâtre, festival d’Avignon off : « Proust en clair », de et par Jacques Mougenot.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.
Le retour aux sources d’un esprit torturé
Qui passa sa vie à épier les fracturés,
Transmit la finesse de ses observations
Sur l’infinie toile de ses appréciations.
Minutie des données frisant la volupté
D’une écriture s’enroulant de tous côtés.

Souffle court, dans une poitrine douloureuse,
Phrase longue, étonnamment vertigineuse,
Qui donne le tournis d’une éternelle chute
Qui se rattrape aux branches généalogiques
D’êtres frôlant le précipice dans le but
De se hisser au sommet d’une société
Qui vit dans le paraître et la frivolité ;
Sensibilité fleurant la plume caustique.

Un mondain qui s’intéresse aux moindres détails
Qu’il couche sur des feuillets livrés en pagaille.
Superbe et passionnant exercice de style
Qui se délecte d’une humanité fébrile.
Sa grande sensitivité, à fleur de peau,
L’oblige à rester à l’écart des fleurs en pot.

Les écrits de Stephan Zweig et de Paul Morand
Éclairent la personnalité d’un mourant
Du désir de plaire et d’être aimé en retour,
Servant de magnifiques morceaux de bravoure.

Marcel Proust, homme profondément généreux,
Peint, de l’oisiveté, un portrait savoureux.
« À la Recherche du Temps Perdu … Retrouvé »
Entraîne dans une spirale manœuvrée
De main de maître pâtissier en «madeleine»
Ouvrant grand la porte aux infimes souvenirs
De Combray ; «le sommeil» de l’enfance sereine ;
«Le baiser du soir» qui, de bonheur, fait frémir ;
Embrassement qui, de bonne heure, fait dormir.

Une performance d’acteur nous est offerte
Quand il ouvre son cœur à la diction parfaite.
Un débit où le rythme nous tient en haleine.
Venez découvrir cette insolite merveille
Éclaboussant d’humour qui maintient en éveil
« Théâtre de La Huchette » et aux « Trois Soleils ».

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr

« Proust en clair », conception, mise en scène et interprétation : Jacques Mougenot. Textes de Proust, Cocteau, Morand, Zweig. Musique : Hervé Devolder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>