Livre : bonnes feuilles du « Chant de la merveille du monde », de Christian Ganachaud (5)

Christian Ganachaud confie en interview qu'il n'a écrit que ce qui était le plus supportable de ce qu'il a vu en hôpital psychiatrique et que les passages à connotation sexuelle ne sont pas les plus importants pour lui, mais le symbole du nihilisme moderniste qu'il combat :

1908ChristianGanachaudLeChantDeLaMerveilleDuMonde108 001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *