Théâtre : « Il était une moi, bilan de compétence d’une princesse », de et avec Emmeline Naert au Guichet Montparnasse, à Paris.

Bonne surprise.
« Il était une moi » est un seul en scène. Arrivé à ce point de l'exposé, la cause pourrait être entendue. Mais il faut reconnaître à celui-là qu'il ne pratique ni les blagues de cour de récréation ni l'humour gras. Même s'il n'y a pas de quoi crier au génie pour autant, la surprise est agréable. Le parti pris de mise en scène est celui de la princesse sortie d'un conte de fée qui fait son CV (petit clin d’œil au « CV de Dieu », qui se jouait il y a quelques mois à La Pépinière?). On n'est donc pas étonné par l'aspect décousu du récit. L'unité du tout est créée par le genre du personnage, tout ce qu'il y a de rose bonbon. En prime, la comédienne, qui fait aussi partie d'un groupe de rock, nous fait profiter de ses dons musicaux. Certes, ce n'est pas le spectacle solo du siècle, mais il a le mérite de n'avoir pas cédé à la facilité.
Pierre FRANÇOIS
« Il était une moi, bilan de compétence d'une princesse », de et avec Emmeline Naert. Mise en scène : Papy & Jean-Hérédia. Le dimanche à 20 heures au Guichet Montparnasse, 15 rue du Maine, 75014 Paris, tél. 01 43 27 88 61, métro Montparnasse-Bienvenüe ou Edgard Quinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>