Poésie : « Le potentiel érotique de ma femme » à Paris.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.

Il n’y a que le titre qui soit racoleur
Car le fond de la pièce a beaucoup de valeur.
Drôles et sans temps mort, la succession de scènes,
Avec vivacité et intérêt, s’enchaînent.

Atteint d’une collectionite plus qu’aigüe
Et envie de suicide au métro ou cigüe,
Il collectionne tout et surtout d’insolites
Objets ou concepts vus en bande d’acolytes.

Que ce soit à « La Luna » ou « Théâtre Treize »,
Un tas de fantasmes s’éveillent sous la braise.
Pour bien les découvrir, venez vous mettre à l’aise
Dans une comédie aux symptômes balèzes.

Au « Théâtre des Mathurins »,
Ils vous feront rire sans frein.
Spectacle qui fait son chemin
Tout en s’éloignant du train-train.

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles »
« Que nous n’osons pas »
« Mais c’est parce que nous n’osons pas »
« Que les choses sont difficiles » …

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com

« Le potentiel érotique de ma femme », d’après le roman de David Foenkinos. Adaptation Léonard Prain et Sophie Accard qui signe la Mise en scène. Par la « Compagnie C’est-pas-du-jeu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>