Spectacle musical : « Barber shop quartet, opus 3 » au Théâtre de l’archipel, à Paris.

Humour musical, par Michelle Agsène.
Il y a longtemps qu’on n’avait pas vu ni entendu un tel flamboyant spectacle. Une formule inspirée des premières années du XXe siècle où l’on ne comptait pas se barber chez le barbier, en allant se faire débarber… Alors, on chantait des trucs drôles d’actualité, à la manière des chansonniers de chez nous. Et comme on chante bien en Amérique, c’est bien connu, ces chansonniers étaient hautement lyriques. Condition sine qua non, sans doute, pour éviter le coup de rasoir malheureux… Nos quatre français de Bordeaux ont repris le flambeau, nous faisant la grâce de chanter en français, puisqu’on est en France, et c’est désopilant, mais aussi tellement proche de la perfection lyrique et théâtrale, qu’on en sort émerveillés, sans avoir cessé de sourire aux larmes (d’émotion) pendant tout le spectacle. Poésie, grâce, humour permanent, clowneries subtiles, un enchantement !
Ils sont quatre et on ne sait où donner du regard et de l’oreille, tant la drôlerie fuse de partout. Chacun des quatre est une vedette dans sa spécialité.
Fantastique Xavier Vilsek, très belle basse et très joli garçon (ça ne gâte rien), c’est lui le spécialiste de la pantomime et de la clownerie.
Marie-Cécile Héraud dans son rôle de maniaque obsessionnelle qui nous balance sa voix de soprane d’opéra, magnifique de pureté (elle en vient, d’ailleurs, de l’opéra). France Turjman, la dadame du groupe, joue la comédie et balance fort joliment fort son beau timbre d’alto… quant au grand chef de la troupe, Bruno Buijtenhuijs (ça s’éternue, un nom pareil…) il est si drôle et si intelligent qu’il touche aux rives du génie du genre. Il fait tout remarquablement, dans la tendresse et le charme. Il est le compositeur, l’auteur (et là il s’en donne à cœur-joie),  le metteur en scène, le meneur de jeu, le ténor, de son bel accent qui chante déjà tout seul. C’est un cocktail de Brassens, de Boby Lapointe et de Pierre Perret réunis en un seul homme. On ne manque pas ça !
Bravo à Fabrice Roux, l’heureux directeur du théâtre de l’Archipel, d’avoir produit ces quatre merveilles …
Michelle AGSÈNE
« Barber shop quartet, opus 3 ». Avec Marie- Cécile Héraud, France Turjman, Bruno Buijtenhuiis, Xavier Vilsek. Du jeudi au samedi à 21 heures jusqu'au 14 janvier au Théâtre de l'archipel, 17, bd de Strasbourg 75010 Paris. Métro Strasbourg-saint-Denis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *