Musique : « Caroline Ferry chante François Morel » au Théâtre Essaïon à Paris.


Cabaret, tendresse, humour, par Michelle Agsène.
Elle interprète, en bonne comédienne qu’elle est, des chansons tout en finesse et en subtilité qui échappent à la structure traditionnelle du genre. Caroline tombe un jour sur ces tranches musicales d’humour, de loufoquerie, d’émotion, de tendresse, écrites en liberté absolue, par François Morel, elle les lui demande, il les lui offre, et ça devient « mélancomique », comme le dit Freddy Viau, le metteur en scène de ce spectacle de cabaret. Elle a une très jolie voix dont elle se sert avec habileté. Elle se grime et se déguise à toute allure pour nous camper ses multiples personnages. La proximité sympathique du Théâtre Essaïon permet la confidence que font à leur public, pendant plus d’une heure, Caroline Ferry et ses deux exquises musiciennes qui tâtent, elles aussi, par petites touches acidulées, à la chanson, outre leur talent de pianiste, accordéoniste, contrebassiste et guitariste (whouaouh !) . Un joli moment de spectacle musical.
Michelle Agsène
« Caroline Ferry chante François Morel ». Mise en scène : Freddy Viau. Ecriture : Nicole guillin. Musique : Reinhardt Wagner, Juliette, Vincent Delerm, Antoine Sahler. Avec Caroline Ferry (chant), Nolwenn Tanet (piano), Claire Deligny (contrebasse). Du jeudi au samedi à 19 h 45 jusqu'au 7 novembre au Théâtre Essaïon, 5, rue Pierre au lard, 75004 Paris, métro Rambuteau, Hôtel de ville.
Photo : C Berenger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *