Théâtre : « Le Philosophe et la putain », Jacques Rampal, au Théâtre 13, à Paris.

Réconciliez-vous avec la philosophie, par Camille Lextray.
Souvenez-vous de ces longues heures où vous avez été obligés de disserter sur la liberté, ces devoirs maison où vous passiez plus de temps à vous demander qui avait bien pu se poser cette question que de répondre à l’actuelle question. Tout ceci ne sera plus qu’un mauvais souvenir une fois que vous aurez vu Le Philosophe et la putain qui se joue au Théâtre 13 jusqu’au 4 octobre.
Cette pièce de théâtre réussit le pari (hautement) risqué de parler de philosophie pendant deux heures. La pièce s’intéresse aux philosophes grecs de l’antiquité et nous propose un panorama des philosophies les plus influentes. À tout ceci s’ajoute une contextualisation politique qui permet de comprendre dans quelles conditions cette effervescence a été possible. Le texte est excellent, le jeu des acteurs est dynamique et la pièce regorge de respirations musicales. Allier cours de philosophie et histoire d’amour paraissait impossible ; pourtant, c’est un succès.
Lucrèce utilisait à son époque la poésie pour charmer le lecteur en pensant que sa philosophie se propagerait mieux avec le miel qu’est la poésie. Aujourd’hui, le Théâtre 13 propose le genre dramatique comme miel pour attirer les abeilles modernes que sont les novices, les passionnés, les contrariés comme les curieux de philosophie.
Camille Lextray
« Le Philosophe et la putain », Jacques Rampal. Mise en scène Elsa Royer. Musique Fabien Colella. Scénographie et costumes Danièle Rozier. Création lumières Antonio De Carvalho. Avec François Chodat, Pierre-Yves Desmonceaux, Anne Jacquemin, Alain Leclerc, Christian Pélissier, Françoise Pinkwasser, Yann Sundberg. Du mardi au samedi à 20 heures, dimanche à 16 heures jusqu’au 4 octobre au Théâtre 13, 30, rue du Chevaleret, 75013 Paris, 01 45 88 62 22, http://www.theatre13.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *