Musique : « Caroline Ferry chante François Morel », au Théâtre de l’Essaïon à Paris

Réjouissant, par Difouaine

Caroline Ferry interprète avec un plaisir gourmand les gens simples de François Morel. Qu'ils soient titi, lanceur de couteaux, quinquagénaire ou paysan …, ces personnages un peu désuets présentent une anomalie incongrue, pas seulement par ce qu'ils sont mais par la situation où ils se trouvent. Cette bizarrerie met à mal la raison, la sagesse, l'ordre et provoque le sourire ou le rire, la mélancolie aussi parfois. J'ai particulièrement aimé le gavroche épris de belles lettres.
Accompagnée d'une accordéoniste ardente et d'une contrebassiste complice, Caroline Ferry entraîne la salle dans ce cabaret dédié à l'humour et à la tendresse.
Chanter ou entendre tant d'humour loufoque ou poétique fait du bien au coeur.

Chant : Caroline Ferry. Accordéon et clavier : Nolwenn Tanet. Contre-basse et guitare :Claire Deligny. Textes : François Morel et Nicole Guillin. Musiques : Reinhardt Wagner, Juliette, Vincent Delerm, Antoine Sahler. Mise en scène : Freddy Viau. Du 10 septembre au 7 novembre 2015, du jeudi au samedi à 19h45 au Théâtre de l'Essaïon, 6, rue Pierre au Lard
75004 Paris. Réservation : 01 42 78 46 42. www.essaion.com Métro : Hôtel de ville, RER : Châtelet les Halles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *