Théâtre, musique, danse, etc. : quatrième édition du festival Imago en Île-de-France.

Tous pour tous.
D’aucuns inséreraient un article sur un festival mêlant handicap et art dans une rubrique société. Ce serait une erreur, car les personnes handicapées sont comme les femmes : des hommes comme les autres.
Imago est le fruit des amours d’Orphée, créé en 2003, et de Viva la vida, son alter ego né en 2012 dans le Val-d’Oise…
Ce festival interdisciplinaire est rigoureux dans le choix des spectacles proposés. Ils n’ont rien à envier aux professionnels… puisqu’ils le sont. On en trouve le programme sur https://festivalimago.com/.
Plus discrets, il y a les pôles art et handicap franciliens. Les promoteurs de ce réseau constatent combien ce dialogue entre structures médico-sociales et culturelles les décentre. Il commence par l’explication réciproque des sigles quotidiens pour chacun. Parfois, ce dialogue atteint les spectateurs, quand le directeur d’un lieu remercie régulièrement de sa présence le public venu d’une institution.
Mais cela fait des lustres que les outils créés pour les uns profitent aux autres. Aujourd’hui, ce sont les rampes d’accès ou boucles sonores que les valides utilisent pour leur confort. Il y a longtemps déjà, la télécommande avait été créée pour les personnes handicapées. Et le pare-brise feuilleté des voitures pour la cabine de pilotage du Concorde. Il serait temps d’aller plus loin que le simple profit de ce qui a été imaginé pour nos semblables et de nous regarder en égaux, riches de nos différences.
Pierre FRANÇOIS
https://festivalimago.com/

Photo : Christophe_Raynaud de Lage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *