Théâtre : « Une Femme sans préjugés », d’après Anton Tchekhov au Théâtre du Nord-Ouest, à Paris.

Condamnation. « Une Femme sans préjugé » est excellent : on croit aux personnages dès leur entrée en scène, avant même qu’ils n’ouvrent la bouche. La fille et son fiancé sont parfaitement conformes à la description que les parents viennent de faire d’eux. Le suspense est entretenu jusqu’à la fin. On est conquis du début jusqu’à la fin.…

Théâtre : « Huckleberry Finn », d’après M. Twain, adapté par D. Bailly et H. Cohen au Théâtre de la huchette, à Paris.

On y croit. « Huckleberry Finn » s'intitule correctement « le musical ». Chanté, mais aussi joué et faisant appel aux marionnettes (qui stimulent parfaitement l'imagination de sorte qu'on y croit autant qu'aux personnages en chair et en os), il emprunte à tous les registres, jusqu'à – modérément – l'adresse au public avec invitation à participer. On croit immédiatement…

Théâtre : « Une Femme sans préjugés », d’après Anton Tchekhov au Théâtre du Nord-Ouest, à Paris.

Condamnation. « Une Femme sans préjugé » est excellent : on croit aux personnages dès leur entrée en scène, avant même qu’ils n’ouvrent la bouche. La fille et son fiancé sont parfaitement conformes à la description que les parents viennent de faire d’eux. Le suspense est entretenu jusqu’à la fin. On est conquis du début jusqu’à la fin.…

Théâtre : « Marlène Dietrich, Les nuits blanches de l’ange bleu », de Luana Kim au théâtre du Nord-Ouest, à Paris.

Touchante. On a déjà admiré leur talent dans « Paroxysme » – encore joué six fois en septembre – adapté de « La Crise » de Tchekhov et ils mettent en scène avec un égal bonheur la vie de Marlène Dietrich, toujours au Théâtre du Nord-Ouest, ce lieu qu’il faudrait inventer s’il n’existait pas. Luana Kim et Olivier Bruaux,…