Théâtre : « Trois femmes et la pluie », fragments de Rémi De Vos, Carole Fréchette, Daniel Keene au théâtre des Déchargeurs, à Paris.

Trois solitudes.
« Trois femmes et la pluie » est à mi-chemin entre le conte et le jeu dramatique tant le texte est présent. En effet, il s’agit – excusez du peu – de fragments d’œuvres de Rémi De Vos, Carole Fréchette et Daniel Keene. Ce qui les unit ? La description des préoccupations de la vie d’une femme aux différents âges de sa vie. On explore ainsi les désirs et peurs de l’adolescente qui veut tromper son ennui par la découverte du langage des corps, le souci de séduction et de nouveauté de la femme mûre, les interrogations et communications manquées de la femme âgée dressant son bilan. Le point commun de ces femmes est de vivre dans une solitude radicale.
La comédienne, dont le jeu est parfois ponctué d’airs de guitare, parvient à nous faire entrer rapidement dans l’univers de chacun de ces auteurs : l’ironie clinique de Rémi de Vos, la révolte sous-jacente au conformisme de l’apparence imposée chez Carole Fréchette, la délicatesse devant les questions sans réponse de Daniel Keene.
Elle évoque avec vérité les personnages, même quand ils évoluent – dans le cas de Carole Fréchette – dans un monde situé entre le fantastique et le virtuel.
Elle réussit aussi à entretenir l’intérêt alors que l’on a deviné depuis longtemps l’identité des personnes qui ont donné tant de choses à la vieille femme.
Pierre FRANÇOIS
« Trois femmes et la pluie », de Rémi De Vos, Carole Fréchette, Daniel Keene. Avec Lolita Monga. Mise en scène : Laurent Fréchuret. Du mercredi au samedi à 19 h 15 jusqu’au 26 mars au Théâtre des déchargeurs, 3, rue des déchargeurs, 75001 Paris, métro Châtelet, sortie 11 (rue de Rivoli), 12 (rue Bertin Poirée) ou 14 (Saint-Denis), RER A Châtelet-Les Halles. Tél. : 01 42 36 00 50, https://www.lesdechargeurs.fr/spectacles/trois-femmes-et-la-pluie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *