Spiritualité : Vertu et piété, dissimulation et révélation (33).

Chacun utilise le confinement comme il peut. L’auteur de ces lignes, qui avait raté un cours sur le Livre d’Esther, le rattrape en en faisant un compte rendu, très personnel d’abord, puis (largement) inspiré par le site protestant « Théovie » et la revue catholique « Cahiers évangile » (ainsi que son « supplément »)*. Cet article n’étant qu’un (bref) résumé, il est conseillé à ceux qui s’intéressent au sujet de se reporter à ces sources.

Beaucoup d’éléments du chapitre 9 plaident en faveur d’un parallèle avec la bataille des Maccabées contre le général grec Nikanor : « une victoire sur des gens cherchant à nier l’identité des Juifs (1 M 1, 41-64 et 2 M 6, 1-11) et les menaçant violemment (1 M 7, 26. 35. 39 ; 2 M 15, 1-5. 25) ainsi que leurs familles (2 M 15, 18)… quant à Haman et Nikanor, ils partagent plusieurs traits : Nikanor est présenté comme l’archétype de l’ennemi des Juifs et, après sa fin tragique, le traitement de son cadavre dont la tête est suspendue à Jérusalem (2 M 15, 35 ; 1 M 7, 47) évoque celui du corps d’Haman à Suse. Le « repos » est le principal bénéfice tiré par les Juifs de la guerre en Est 9, 16-19. 22 et de la victoire sur Nikanor en 1 M 7, 50 et 2 M 15, 37… »(16).

DISTRIBIL

* Le serveur du site est très lent.

16) 1 Sa 15, 1-11 est comme un miroir du pogrom devant être effectué par les Juifs de Perse, mais dont les fautes originelles seraient corrigées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *