Spiritualité : Vertu et piété, dissimulation et révélation (17).

Chacun utilise le confinement comme il peut. L’auteur de ces lignes, qui avait raté un cours sur le Livre d’Esther, le rattrape en en faisant un compte rendu, très personnel d’abord, puis (largement) inspiré par le site protestant « Théovie » et la revue catholique « Cahiers évangile » (ainsi que son « supplément »)*. Cet article n’étant qu’un (bref) résumé, il est conseillé à ceux qui s’intéressent au sujet de se reporter à ces sources.

De la même façon, il y a un jeu de miroir significatif entre 3, 13 (« on expédia les lettres à toutes les provinces royales pour exterminer, tuer et anéantir tous les Juifs, jeunes et vieux, enfants et femmes en un seul jour, le 13 du douzième mois, c’est-à-dire le mois d’Adar, et pour piller leurs biens. »), repris en 7, 4 (nous avons été vendus, moi et mon peuple : À exterminer ! à tuer ! à anéantir ! ») qui sert de charnière puis en 8, 11-12 : « En voici le contenu : « Le roi octroie aux Juifs qui sont dans chaque ville, de s’unir, de se tenir sur le qui-vive, d’exterminer, de tuer et d’anéantir toute bande armée, d’un peuple ou d’une province, qui les opprimerait, enfants et femmes, et de piller leurs biens, en un seul jour, dans toutes les provinces du roi Xerxès, le 13 du douzième mois, c’est-à-dire Adar. ». Il est à noter que les lecteurs de l’époque savent bien que l’ancêtre symbolique de Mardochée, Saül, « avait en effet désobéi à Dieu en s’emparant du butin lors de sa victoire contre les Amalécites. Or il se trouve, et ce n’est pas un hasard, que dans le Livre d’Esther, Haman est qualifié d’Aguaguite, précisément de la lignée du roi Agag, l’Amélécite vaincu par Saül. », ce qui explique que les Juifs « ne cherchèrent pas à mettre la main sur le butin » (9, 10), en réparation de la faute de Saül dit « Théovie » ; « probablement la prise des biens par le fisc compensera pour l’État la perte des impôts (cf 3, 9). » dit la note de la Tob (9, 10, note e).

DISTRIBIL

* Le serveur du site est très lent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *