Théâtre : « Eugénie Grandet », d’après Honoré de Balzac au théâtre du Nord-Ouest, à Paris

Surprenante.
« Eugénie Grandet » est un seul en scène un peu étrange. On est certes captivé par le récit que donne la comédienne avec ce talent qui lui permet de raconter en ayant l’air de vivre les situations.
Mais on comprend moins la précipitation du rythme, un jeu de mime qui frise parfois la caricature ou des bruitages approximatifs. Pourtant, c’est vrai, on reste accroché jusqu’au bout. La pensée confuse de Balzac en matière de christianisme est bien mise en valeur. On est pris d’empathie pour l’héroïne. On admire sa grandeur d’âme au milieu de personnes viles.
Pierre FRANÇOIS
« Eugénie Grandet », d’après Honoré de Balzac. Adaptation : Véronique Daniel. Mise en scène : Alain Bonneval. Décor : Nathalie Holt. Bande son : Boon. Régie : Georges F. Avec Véronique Daniel. En alternance au Théâtre du Nord-Ouest, 13, rue du faubourg Montmartre, 75009 Paris, Métro Grand-boulevards, www.TheatreDuNordOuest.com, tél. 01 47 70 32 75.

Photo : Pierre Francois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *