Théâtre, danse, musique : « Claquettes jazz », de et avec Fabien Ruiz au Studio Hébertot à Paris.

Époustouflant.
« Claquettes jazz » est loin de ne pouvoir intéresser que les fous d’une de ces deux disciplines. C’est un spectacle plein d’humour et d’enseignements. En effet, le danseur – qui n’est autre que Fabien Ruiz, chorégraphe du film « The Artist » – alterne les improvisations et les explications. Lesquelles peuvent être historiques (avec une référence appuyée à Fred Astaire) ou techniques (et il fait passer dans le public les différentes parties de son instrument de musique), mais toujours humoristiques. À ce dernier propos, le récit de ses recherches pour tenter de faire varier les sons en modifiant la nature du sol ne manquent pas de sel.
Les airs de jazz (ou de valse!) joués par son complice (Tous deux nous offrent une fin de spectacle hilarante) Michel van der Esch et sur lesquels il s’exprime sont souvent des standards ou des musiques de film qui habitent les oreilles des cinéphiles. On arrive dans ce spectacle en se demandant ce qu’on est venu y faire et on en ressort ravi, instruit et sans avoir vu le temps passer.
Pierre FRANÇOIS
« Claquettes jazz », de et avec Fabien Ruiz. Au piano :  Michel van der Esch. Mardi et mercredi à 19 heures, dimanche à 19 h 30 jusqu’au 28 janvier au Studio Hébertot, 78 bis, boulevard des Batignolles, 75017 Paris, métro Villiers ou Rome, tél. 01 42 93 13 04, www.studiohebertot.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>