Livre : « Quand nos blessures diffusent la lumière », par Joël Pralong.

Double lectorat.
« Quand nos blessures diffusent la lumière » est un livre assez inclassable. Si le thème est d'autant plus clairement annoncé dans le titre que l'auteur ne cache pas être prêtre, on se demande à qui il est destiné. En effet, on a l'impression d'assister à un passage de témoin entre un berger qui a l'expérience de la pastorale et ses jeunes confrères tant l'ouvrage recèle de précisions sur l'esprit évangélique, la doctrine, la miséricorde, l'attitude à avoir avec les personnes en souffrance, sans rien lâcher de chacun de ces pôles. Pourtant, le laïc trouve là plus d'un sujet à méditer et, pour peu qu'il ne soit pas « en règle », quelques baumes qui, sans cacher la vérité objective, aident à mieux voir comment Dieu et la plupart des clercs sont là pour l'épauler. Les thèmes abordés ne sont pourtant pas faciles : la miséricorde que l'on se doit à soi-même, la découverte de notre identité profonde (celle d'un enfant), l'évangélisation vue comme enfantement et non embrigadement ou système moral imposé de l'extérieur, la délicatesse de Dieu (et comment les pasteurs sont invités à l'imiter), l'équilibre nécessaire entre doctrine et pastorale, loi et amour, l'homosexualité, les victimes d'abus sexuels, le suicide des jeunes (finement analysé). Et de terminer ce catalogue par une note d'espérance : ces fêlures sont un chemin d'humilité, elles nous rendent proches des autres et peuvent nous mener vers Dieu. À condition de cesser de vouloir dicter à Dieu ce qu'il doit faire…
Ce livre est très facile à lire, il n'a aucune prétention littéraire. Pour autant on n'y décèle aucune répétition et on est frappé par la clarté – on a presque envie de parler de dimension didactique – des propos. Et, nourri par de nombreux passages empruntés au Pape ou au cardinal Schönborn, il revigore. Alors, pourquoi se priver d'un bon coup d'accélérateur dans nos vies qui ont tendance à tourner en rond ?
Pierre FRANÇOIS
« Quand nos blessures diffusent la lumière », par Joël Pralong. 96 pages, 14,50 €, 2017. ISBN : 978-2-88295-789-4. Editions Cabédita, BP 9, 01220 Divonne-les-bains.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>