« Le Bouton de rose », de Sophie Accaoui, à la Comédie Nation, à Paris.

Un délicieux bonbon, par David Westphal.
Le plaisir féminin a son spectacle. Passer à côté serait bien dommage car au même titre qu'un GPS dans une voiture familiale, il participe à la paix des ménages. Parler du clitoris avec science et humour sans jamais céder à la facilité du racolage et de la vulgarité est l'exploit que relève Sophie Accaoui dans la reprise de son spectacle « Le Bouton de rose ».
Une conférencière tout terrain s'empare non sans gêne d'un sujet pour elle même tabou : le clitoris, cet inconnu. Sa bonne éducation et ses plaisirs charnels que l'on devine trop rares, lui interdisent de prononcer clairement le mot. Aussi s'appuie-t-elle sur des études scientifiques, des articles de presse et des chansons tirées du répertoire classique et populaire français pour dresser du clitoris, ce grand ami de l'homme, un portrait fidèle et complet.
C'est un spectacle fin, plein de drôleries et en bonne part chanté auquel nous invite Sophie Accaoui. Si vous savez peut-être que cet appendice du plaisir féminin est l'organe le plus innervé du corps humain, hommes et femmes confondus – comptant 8000 terminaisons nerveuses contre 6000 pour le gland, son équivalent masculin – vous ignorez sans doute qu'une croyance indienne le représente tel un monstre géant, errant la nuit à seule fin de piquer les hommes dans leur sommeil.
À l'écriture de son spectacle l'auteur et interprète a pu mesurer combien le sujet est complexe et encore largement tabou. La littérature sur le sujet est pourtant abondante, les références bibliographiques sont même devenues un terreau fertile pour Sophie Accaoui. Voltaire et Brassens côtoient Marie Dubas, Colette Renard et bien d'autres. Tous ces trousseurs de mots avaient la même ambition, éveiller les consciences, se jouer des censures et de la bienséance pour légitimer le plaisir.
Ne manquez donc pas ce « bonbon » théâtral, un de ces moments précieux où l'érudition se conjugue avec le sourire.
David Westphal
«Le Bouton de rose». Imaginé, joué et chanté par Sophie Accaoui. Mise en scène Laurent Lévy. Création lumières de Élias Attig.
Comédie Nation, 77, rue de Montreuil, 75011 Paris. Les vendredis à 19 heures à partir du 7 Octobre. Réservations 01 48 05 52 44 – www.comedienation.fr

Photo : Trapet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *