Musique : « Gatir », de René Lacaille èk Marmaille, chez L’Autre distribution

Rythme et malice. René Lacaille est un rescapé du cyclone de 1948. Né sur la paille de la case parentale, il ne survécut que parce que sa mère le garda au sein durant toute la durée du cataclysme qui emporta leur bœuf. Plus tard, il fait, comme son père, mille métiers tout en étant musicien de bals populaires dans le groupe familial. Ses rythmes sont le séga et le maloya – ce « blues de La Réunion » – qui sont des rythmes ternaires ; ainsi que le moringue dont le rythme binaire l'inspire. Sa musique est à la fois méditative, rythmée et enjouée. Il a repris la tradition en intégrant ses enfants dans son groupe (et on remarque la voix chaude et douce de sa fille Oriane), en y ajoutant des neveux. Cette jeune génération, qui a aussi ses propres groupes, revendique son caractère créole en même temps qu'elle s'ouvre à un plus grand nombre de traditions musicales. Le dernier cd de René Lacaille – « Gatir »(1) – est sorti depuis la fin août et est une vraie réjouissance douce pour qui aime ces rythmes. Une tournée de concerts est en outre en cours, qui passera le 29 octobre au Studio de l'Ermitage à Paris.
Pierre FRANÇOIS
(1) René Lacaille èk Marmaille : René, Marco, Oriane Lacaille. Nouvel album « Gatir » chez L'Autre distribution. Tournée : le 10/09 à Lyon, le 11 à Chamonix, les 18 et 19 à La Réunion en hommage au poète Alain Péters, le 2/10 à Grenoble, le 3 à Genève, le 16 à Mainvilliers, le 17 à Vernoux-en-vivarais, le 29 à Paris, le 12/02 à Aubenas, du 13 au 18/03 à Illkirch.

Photo : Dominique Cardinal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *