Théâtre : Théâtre : « Parfois, j’aimerais avoir une famille comme celle de la petite maison dans la prairie », d’après le roman « Un peu de respect, j’suis ta mère » en tournée au Pays basque.

« Parfois, j’aimerais avoir une famille comme celle de la petite maison dans la prairie » : le titre du spectacle en résume à la fois le propos – une famille dans laquelle chaque minute apporte son lot de nouveauté et d’incertitude – et son ambiance : une forme de triste allégresse, d’optimisme forcené au milieu des situations les…

Festival de cirque : Les Échappées cirque à Nanterre.

À Nanterre, c’est maintenant une tradition : chaque année a lieu début juin en plein air le festival « Parade(s) ». Cette année, il a été, comme la plupart des événements estivaux, annulé. Ce qui ne l’a pas empêché de ressurgir sous une autre forme. Car « Les Échappées cirque », un ensemble de dates qui s’échelonnent durant les deux…

Théâtre : «Charlie Bauer est amoureux».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet…

Théâtre : «Le Corbeau Blanc».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet…

Poésie, Théâtre, festival d’Avignon off : « Proust en clair », de et par Jacques Mougenot.

, par Béatrice Chaland. Le retour aux sources d’un esprit torturé Qui passa sa vie à épier les fracturés, Transmit la finesse de ses observations Sur l’infinie toile de ses appréciations. Minutie des données frisant la volupté D’une écriture s’enroulant de tous côtés. Souffle court, dans une poitrine douloureuse, Phrase longue, étonnamment vertigineuse, Qui donne…

Théâtre : « Le Marchand de Venise », de Shakespeare au Théâtre du Nord-Ouest.

Shakespeare dans son jus. « Le Marchand de Venise » est une pièce rarement jouée, Shakespeare y apparaissant comme antisémite, une notion ici anachronique eu égard à la perception que l’on pouvait avoir de cette réalité à l’époque. Était-ce une raison suffisante pour jouer la pièce « dans son jus »  et surjouer le personnage de Shylock en mimant (caricaturant?)…

Théâtre : « L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine », de Ruwen Ogien au Théâtre de la reine blanche, à Paris.

Paradoxes imparables. « L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine » est d’abord un livre de Ruwen Ogien, chercheur en philosophe morale au CNRS. Remarqué, puisqu’en septembre 2011 paraît un article du Monde sous la plume de Roger-Pol Droit le comparant à « un délirant méthodique ». La définition correspond assez exactement aux hypothèses qui sont…

Théâtre : « Guérisseur », de Brian Friel au Lucernaire, à Paris.

Balade irlandaise. « Guérisseur », du « Tchekhov irlandais » Brian Friel, est présenté comme se situant « entre l’absurde et l’essentiel ». C’est cela, et pas seulement. C’est, en premier lieu, la fragilité du témoignage et du souvenir. C’est, en bonne pièce irlandaise, la rugosité de la pauvreté et de la solitude. Celle du guérisseur charlatan itinérant comme celle des…

Théâtre : « Un cœur Moulinex », de Simon Grangeat au Théâtre de l’opprimé, à Paris.

Profondément humain. « Un cœur Moulinex » fait partie de ces spectacles documentaires réussis. Documentaire, car il s’agit de narrer au spectateur une saga industrielle qui a duré 69 ans, période par période. Réussi, car les comédiens font revivre devant le public tout un monde avec ses mentalités (tant du côté patronal qu’ouvrier) et ses évolutions. On…