Théâtre : « Les Poupées persanes », d’Aïda Asgharzadeh au Théâtre des béliers parisiens, à Paris.

L’imaginaire pour dire le réel. « Les Poupées persanes » sont une invitation au voyage, tant géographique que culturel ou imaginaire. Une série de scènes introduites par des dates et lieux forme les pièces d’un puzzle qui, ancrées dans la réalité historique, font travailler – avec une grande délectation – l’imaginaire du spectateur. Ce peuvent être des…

Théâtre : « Les Poupées persanes », d’Aïda Asgharzadeh au Théâtre des béliers parisiens, à Paris.

Sincérité et partage. La création du théâtre s’allie à la volonté d’instruire, illustrer des enjeux sociaux et religieux ; passés ou actuels, lointains ou de notre propre société. Pour en faire et en écrire, pour raconter des histoires et rentrer dans un conte, nous avons besoin d’une formule magique. « Yeki bood, yeki nabood. Gheir az Khodâ,…

Théâtre : « Une nuit à travers la neige », d’après Victor Hugo, adapté et interprété par Ariane Pawin au Théâtre des déchargeurs, à Paris.

Jouissif. « Une nuit à travers la neige », d’après Victor Hugo, raconte comment un enfant abandonné en pleine nuit par des trafiquants sur une plage sauve un bébé et trouve refuge chez un bohémien : les familiers de l’auteur auront reconnu le début de « L’homme qui rit ». Le personnage du récit – car c’est la valeur qu’il…

Théâtre : « Il y aura la jeunesse d’aimer », de Louis Aragon et Elsa Triolet au Lucernaire à Paris.

Femme sacrée, homme pessimiste de devoir. « Il y aura la jeunesse d’aimer » est une suite de texte d’Aragon et d’Elsa Triolet construits pour montrer comment une histoire – leur histoire – d’amour naît, s’épanouit et se transforme définitivement. Ils sont apparemment lus – puisque les comédiens sont assis derrière pupitres et micros – mais en…

Théâtre : « Dix histoires au milieu de nulle part », de Svetlana Alexievitch à l’Atalante, à Paris.

Génial.  Comment ne pas s’extasier – une fois de plus – devant le second volet de l’adaptation de « La Fin de l’homme rouge », ce roman-reportage de Svetlana Alexievitch – prix Nobel de littérature en 2015 – que Stéphanie Loïk a adapté au même titre que ses quatre autres documents ? Impossible ! Certes, on ressent une légère…

Théâtre : « Le silence de Molière », de Giovanni Macchia, au Théâtre de la Tempête, à Paris.

Illustre théâtre, fille recluse, par Camille Lextray. Madeleine Poquelin, nom illustre mais destin inconnu. La fille de Molière s’est retirée du monde très jeune et n’a jamais connu la célébrité qu’avait eu son père. Ce choix de s’extraire de la lumière des projecteurs et du destin qu’on avait tracé pour elle interroge encore aujourd’hui. Giovanni…

Théâtre : « Mamans » au Café de la gare, à Paris

Il est né le divin enfant…, par David Westphal. C'est le temps des fêtes. Quoi de plus avisé que de rire un peu pour accoucher dans la joie d'une nouvelle année. Le Café de la Gare présente Mamans, un spectacle en partie musical écrit par Jéremy Manesse pour parler (et rire) de la maternité, ou…

Théâtre : « Kiki de Montparnasse » au Lucernaire à Paris (poésie)

Différent, par Béatrice Chaland. "Kiki de Montparnasse". Théâtre musical. D'après les "Souvenirs retrouvés" de Kiki. Mise en scène Jean-Jacques Beineix. Avec Héloïse Wagner. (12-09-2015, 21h30) Les "Kiki" se suivent et ne se ressemblent pas. Celle du "Théâtre La Huchette" diffère Totalement de la version du "Lucernaire" Qui troque le piano contre un accordéon Et une…

Théâtre : « Kiki de Montparnasse » au Lucernaire à Paris

Vivante. « Kiki de Montparnasse » se donne au Lucernaire(1). Dans une autre adaptation et mise en scène que celle vue à La Huchette(2). Cette fois-ci, c'est Jean-Jacques Beinex qui s'y est collé, avec sur le plateau Héloïse Wagner. On est ici dans une version plus distanciée par rapport au contexte. Par exemple, au lieu de chanter…