Queue de poissonne

queue-poissonne-1630731202« Queue de poissonne » est un vrai spectacle pour le jeune public : il forme le goût, émerveille, raconte une vraie histoire et réveille le cœur d’enfant des accompagnateurs.

L’histoire, c’est celle, connue de tous, de « La Petite sirène » d’Andersen. Elle est rendue compréhensible pour ceux qui ne la connaissent pas encore et est évoquée de façon suffisamment poétique pour que ceux qui l’ont déjà entendue la savourent encore plus.

La racine de la poésie de cette pièce tient en quatre mots : lumière, marionnette, danse et musique.

La lumière parce qu’elle fait plus qu’accompagner l’ambiance du spectacle : elle en est un des éléments fondamentaux, qui fait ressortir la beauté autant qu’elle dissimule les astuces techniques, et notamment les changements de marionnettes.

Les marionnettes, qu’on ne compte plus, qu’il s’agisse de personnages complets ou de membres évoquant un corps entier. Elles sont toutes évocatrices de l’émotion que le récit est en train de porter à ce moment-là, qu’il s’agisse de la beauté séductrice du prince ou de la gravité inquiétante des habitants de la mer mettant en garde la sirène contre l’échange de sa queue contre des jambes.

Tous ces moments ainsi que les mouvements de la mer sont plus qu’évoqués avec grâce, ils sont en fait chorégraphiés de sorte que ce qui est au départ un impératif de jeu devient une beauté poétique de plus.

Cette beauté est enfin soutenue par une musique à l’accordéon et un chant qui entrent en dialogue avec tout ce qui se passe sur scène. Un grand moments pour petits… et grands.

Pierre FRANÇOIS

Notes

« Queue de poissonne », d’après « la Petite sirène » de Hans Christian Andersen. Mise en scène d’Ilka Schönbein. Conception, marionnette, jeu de Laurie Cannac. Jusqu’au 3 novembre du vendredi au dimanche au Théâtre du grand parquet, Jardi d’Eole, 35, rue d’Aubervilliers, 75018 Paris, métro Stalingrad, tél. : 01 40 05 01 50.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *