Livre : Introduction (4/7) au « Théâtre complet, tome I : théâtre d’encre » de Claude-Henri Rocquet.

Méditation féconde. Parallèlement, le personnage de théâtre (comme le sujet représenté sur la toile) prend vie au-delà des contingences et traits de caractère de l'auteur comme du comédien. Le personnage ne s'incline que devant le dieu qui a pour nom beauté tandis qu'interprètes et géniteurs doivent accepter de disparaître à son profit, de se sacrifier…

Livre : Introduction (2/7) au « Théâtre complet, tome I : théâtre d’encre » de Claude-Henri Rocquet.

Reconnu. C'est Jeener, dont on connaît l’honnêteté intellectuelle peu soucieuse de diplomatie, qui écrit dans son dernier livre sur le théâtre** que Claude-Henri Rocquet était « l’un de nos plus grands poètes contemporains ». Même si aussitôt après il ajoute que « j’avais beau essayer de lui faire écrire une vraie pièce d’incarnation, poète il était, poète il…

Livre : Introduction (1/7) au « Théâtre complet, tome I : théâtre d’encre » de Claude-Henri Rocquet.

Poète immense. Comment parler du premier tome du théâtre complet de Claude-Henri Rocquet ? C’est impossible ! Rien que la biographie qu’il livre en introduction est d’une richesse si étonnante qu’elle nécessite des développements anormaux. Par contre, elle donne des clefs aussi inattendues que nécessaires pour comprendre la démarche du poète qui traversa le monde du théâtre.…

Théâtre : « Lucrèce Borgia », de Victor Hugo (poésie)

Six masques lugubres fendent le rougeoiement Qui éclaire de terreur éternellement. « Presque toutes nos familles saignent encore » Tant les « Borgia » ont semé l’horreur et la mort. « Lucrèce » L’ogresse Traîtresse Diablesse Confesse Sans cesse … À son fils Tous ses vices Les sévices Qu’à l’office Elle répandit Quand on la…

Spectacle musical : « Le Cinquième évangile, correspondance d’Henri Vergès », par frère Adrien Candiard, à la chapelle Notre-Dame des anges, à Paris.

Foi vécue. Le 6 juin de chaque année, on fête saint Marcellin Champagnat. Condisciple du curé d’Ars, il fonda les Maristes avec douze autres prêtres le 23 juillet 1816, au lendemain de leur ordination, par un vœux fait à la Vierge Marie à la basilique de Fourvière.  Il se trouve que le provincial ayant en…

Théâtre : « Charles de Foucauld, frère universel » à l’église saint-Augustin de Paris.

Montage magistral. Francesco Agnello refuse catégoriquement de dire que ce spectacle est de lui. « Je n'ai fait qu'un montage », explique-t-il. Entre quelques milliers de textes, surtout les lettres écrites par Charles de Foucauld lui-même. Car son « montage » met en scène la vie de ce géant de la spiritualité contemporaine qui, comme Thérèse de Lisieux, prône…