Musique : «Il était une femme».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet été.

Agnès n’a rien perdu de sa verve euphorique
Qui met en scène son virulent sens critique.
Son écriture décapante nous enchante,
Pleins feux autour de son énergie débordante.
Son humour noir embrase les langues pendantes
En les nourrissant d’argumentation cinglante.

Piano, contrebasse et voix qui prend à la gorge
Quand ses propos, bien dosés, sur la vie dégorgent
Le flot d’injustices qui pourrissent la vie.
Ses textes nous engagent à avoir un avis ;
Constante mise en danger pour donner l’envie
De lutter contre tout ce qui nous rabougrit.

Bonne comédienne, aussi grande fantaisiste,
Chaque chanson prend une touche réaliste.
Elle a du punch et de la combativité
Pour défendre l’expression de la liberté.

A «L’Arrache-Cœur», elle fait vibrer le nôtre.
Nul ne dira que son discours s’adresse à d’autres
Que nous, tant ses paroles profondément tonnent,
Frappent notre esprit qu’elles boostent et puis étonnent.
Sa flamme lèche les consciences qu’elle éveille ;
Elle dégage une émotion qui émerveille.

«Âme de biche, appétit d’ogre» qui régale
D’un festin de propos qui n’ont guère d’égal.
D’un talent fou, elle campe ses personnages
Qui traversent allègrement mentalités, âges.
Et surtout, ne manquez pas son prochain passage !

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com

Nouveau spectacle d’Agnès Bihl, Auteure Interprète. Piano Marilou Nézeys. Contrebasse James Sindatry. (Avignon, 04-07-2019, 13h30).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *