Théâtre : «Le Don».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet été.

Une pièce qui répare les bras cassés
Et remplit de sève l’arbre des trépassés.
«Tu parles de lui, donc il est là» tout le temps.
«Il n’y a que l’oubli qui fait mourir les gens».
«On peut donner son cœur si on n’en a plus besoin».
Cet organe vital est à prendre avec grand soin.

«Le Don», c’est aussi celui de la comédienne
Livrant, du fond du cœur, ses réflexions humaines.
Elle se donne corps et âme,
Quand un juste sujet l’enflamme.

Comme toujours, des textes fort documentés,
Avec art, conviction, talent, agrémentés.
A «La Luna», elle déclenche un fol espoir,
Nous incitant à nous confronter au miroir
Pour mieux réajuster nos pensées dérisoires
Et s’interroger sur le vrai sens du devoir
Civique pour tenter de sauver une vie ;
Passer le flambeau et relever le défi !

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com

Texte, Mise en scène, Interprétation Pierrette Dupoyet. Par la «Compagnie des Vents Apprivoisés». (Avignon, 23-07-2019, 17h55).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *