Théâtre : «Charlie Bauer est amoureux».

Chez les critiques dramatiques, une collègue versifie pendant les spectacles : Béatrice Chaland. Elle a la bonté de nous fournir régulièrement les poèmes publiés sur son site : https://bclerideaurouge.wordpress.com. Paraissent ici les spectacles qu’elle a notés au moins 3 / 5, surtout pendant les festivals d’Avignon, histoire de nous faire oublier que nous en sommes privés cet été.

«Droits de l’Homme arrêtés aux portes des prisons»,
De quoi en perdre totalement la raison.
Elle, «militante marxiste révolutionnaire» ;
«Des quartiers les plus pauvres, Charlie est originaire».

Un texte puissant où chaque parole compte,
Où l’engagement se dégage de la honte.
Il «aime la révolution comme une femme»
Et davantage encore, du tréfonds de l’âme.

«Ils voudraient nous confisquer le vide qu’on laisse»
«Dans les canalisations», dans la vie qui blesse.
Charlie Bauer retrace toutes les tortures
Qu’il a subies dans l’enfer de quatre vils murs.
«Je me masturbe comme on vole à l’étalage»,
«Je jouis à la sauvette», comme un sauvage.
Au «Théâtre L’Optimist», le combat fait rage.

Délicats tableaux auréolés de lumière,
Instants peu ordinaires de grâce éphémère
Où notre esprit, continuellement, s’alarme.
Quel âge a l’enfant dont les yeux pleurent sans larmes ?
Son «corps, ce sac de chair et d’entrailles» abusées
Va s’éparpiller au-dessus des eaux usées.

Un écrit cru, d’une cruelle cruauté
Où flambent l’amour et la générosité.
Pièce écrite en toute liberté de pensée
Qui, par des acclamations, fut récompensée.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com

Pièce d’Alain Guyard. Mise en scène Dominique Fataccioli. Interprétation Hervé Fassy, Laurence Preve. Par la «Compagnie Pleins Feux». (Avignon, 23-07-2019, 12h10).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *