Spiritualité : Vertu et piété, dissimulation et révélation (16).

Chacun utilise le confinement comme il peut. L’auteur de ces lignes, qui avait raté un cours sur le Livre d’Esther, le rattrape en en faisant un compte rendu, très personnel d’abord, puis (largement) inspiré par le site protestant « Théovie » et la revue catholique « Cahiers évangile » (ainsi que son « supplément »)*. Cet article n’étant qu’un (bref) résumé, il est conseillé à ceux qui s’intéressent au sujet de se reporter à ces sources.

À partir de là se met en place un jeu de miroir qui, à chaque fois, souligne le renversement de situation (9, 1) qui donne son sens à la fête de Pourim (9, 22), le sens du mot renversement étant particulièrement fort puis qu’il renvoie à la décision d’épargner le village de Çoar, où Loth trouve refuge en fuyant Sodome (Gn 19, 21. 25), ainsi que le précise une note de la Tob (9, 1, note a).

C’est Haman qui s’imaginant en particulière faveur (6, 6) devient en fait le héraut de Mardochée (6, 11) montant un cheval du roi et portant ses habits (6, 8), lui qui s’était auparavant revêtu d’un sac en signe de deuil (4, 1). En 7, 10, on voit comment c’est Haman qui est suspendu au gibet qu’il avait fait préparer pour Mardochée.

DISTRIBIL

* Le serveur du site est très lent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *