Actu : Discours de la reine d’Angleterre au sujet du coronavirus à la Grande-Bretagne et au Commonweath.

La reine d’Angleterre – 93 ans – vient de parler aux Anglais, le 5 avril à 21 heures (française), et à toutes les nations constituant le Commonwealth. C’est seulement la cinquième allocution qu’elle adresse à la nation en dehors de celles qui sont protocolairement prévues.
En voici la traduction française, suivie pour les anglophones du texte original puis de la vidéo de son allocution :
« Je vous parle à un moment qui, je le sais, est de plus en plus difficile. Une période de bouleversement dans la vie de notre pays : un bouleversement qui a apporté du chagrin à certains, des difficultés financières à beaucoup et d’énormes changements dans notre vie quotidienne à tous.
« Je tiens à remercier tous ceux qui sont en première ligne au sein du NHS (National Health Service), ainsi que les travailleurs sociaux et les personnes qui jouent un rôle essentiel, qui poursuivent avec désintéressement leurs tâches quotidiennes en dehors du foyer pour nous soutenir tous. Je suis sûr que la nation se joindra à moi pour vous assurer que ce que vous faites est apprécié et que chaque heure de votre dur labeur nous rapproche d’un retour à des temps plus normaux.
« Je tiens également à remercier ceux d’entre vous qui restent à la maison, contribuant ainsi à protéger les personnes vulnérables et épargnant à de nombreuses familles la douleur déjà ressentie par ceux qui ont perdu des proches. Ensemble, nous nous attaquons à cette maladie, et je tiens à vous rassurer que si nous restons unis et déterminés, nous la vaincrons.
« J’espère que dans les années à venir, chacun pourra être fier de la façon dont il a relevé ce défi. Et ceux qui viendront après nous diront que les Britanniques de cette génération étaient aussi forts que les autres. Que les attributs de l’autodiscipline, de la résolution tranquille de bonne humeur et de la convivialité caractérisent toujours ce pays. La fierté de ce que nous sommes ne fait pas partie de notre passé, elle définit notre présent et notre avenir.
« Les moments où le Royaume-Uni s’est réuni pour applaudir ses soins et ses travailleurs essentiels resteront dans les mémoires comme une expression de notre esprit national ; et son symbole sera les arcs-en-ciel dessinés par les enfants.
« Dans tout le Commonwealth et dans le monde entier, nous avons vu des histoires réconfortantes de personnes qui se sont rassemblées pour aider les autres, que ce soit en livrant des colis de nourriture et des médicaments, en surveillant leurs voisins ou en convertissant des entreprises pour contribuer aux efforts de secours.
« Et bien que l’auto-isolement soit parfois difficile, de nombreuses personnes de toutes les confessions, et de aucune, découvrent qu’il offre une occasion de ralentir, de s’arrêter et de réfléchir, dans la prière ou la méditation.
« Cela me rappelle la toute première émission que j’ai faite, en 1940, avec l’aide de ma sœur. Nous, les enfants, nous parlions d’ici à Windsor aux enfants qui avaient été évacués de leurs maisons et envoyés au loin pour leur propre sécurité. Aujourd’hui, une fois de plus, beaucoup ressentiront un douloureux sentiment de séparation d’avec leurs proches. Mais aujourd’hui comme alors, nous savons, au fond de nous, que c’est la bonne chose à faire.
Si nous avons déjà été confrontés à des défis par le passé, celui-ci est différent. Cette fois-ci, nous nous joignons à toutes les nations du monde dans une entreprise commune, en utilisant les grandes avancées de la science et notre compassion instinctive pour guérir. Nous réussirons – et ce succès appartiendra à chacun d’entre nous.
« Nous devrions nous consoler en pensant que, même s’il nous reste encore beaucoup à endurer, des jours meilleurs reviendront : nous serons à nouveau avec nos amis, nous serons à nouveau avec nos familles, nous nous retrouverons.
« Mais pour l’instant, je vous adresse à tous mes remerciements et mes vœux les plus chaleureux. »
Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Texte original anglais :
“I am speaking to you at what I know is an increasingly challenging time. A time of disruption in the life of our country: a disruption that has brought grief to some, financial difficulties to many, and enormous changes to the daily lives of us all.

“I want to thank everyone on the NHS (National Health Service) front line, as well as care workers and those carrying out essential roles, who selflessly continue their day-to-day duties outside the home in support of us all. I am sure the nation will join me in assuring you that what you do is appreciated and every hour of your hard work brings us closer to a return to more normal times.

“I also want to thank those of you who are staying at home, thereby helping to protect the vulnerable and sparing many families the pain already felt by those who have lost loved ones. Together we are tackling this disease, and I want to reassure you that if we remain united and resolute, then we will overcome it.

“I hope in the years to come everyone will be able to take pride in how they responded to this challenge. And those who come after us will say the Britons of this generation were as strong as any. That the attributes of self-discipline, of quiet good-humoured resolve and of fellow-feeling still characterise this country. The pride in who we are is not a part of our past, it defines our present and our future.

“The moments when the United Kingdom has come together to applaud its care and essential workers will be remembered as an expression of our national spirit; and its symbol will be the rainbows drawn by children.

“Across the Commonwealth and around the world, we have seen heart-warming stories of people coming together to help others, be it through delivering food parcels and medicines, checking on neighbours, or converting businesses to help the relief effort.

“And though self-isolating may at times be hard, many people of all faiths, and of none, are discovering that it presents an opportunity to slow down, pause and reflect, in prayer or meditation.

“It reminds me of the very first broadcast I made, in 1940, helped by my sister. We, as children, spoke from here at Windsor to children who had been evacuated from their homes and sent away for their own safety. Today, once again, many will feel a painful sense of separation from their loved ones. But now, as then, we know, deep down, that it is the right thing to do.

While we have faced challenges before, this one is different. This time we join with all nations across the globe in a common endeavour, using the great advances of science and our instinctive compassion to heal. We will succeed – and that success will belong to every one of us.

“We should take comfort that while we may have more still to endure, better days will return: we will be with our friends again; we will be with our families again; we will meet again.

“But for now, I send my thanks and warmest good wishes to you all.”

Le message télévisé : https://www.bbc.com/news/live/world-52171176

Pierre FRANÇOIS

Photo : Par PolizeiBerlin — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=85014628

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *