Actu : Boris Johnson à l’hôpital.

Une heure après le discours télévisé de la reine, la nouvelle est tombée selon laquelle Boris Johnson était entré à l’hôpital par « mesure de précaution » sur le conseil de son médecin « pour des tests » selon Downing Street. Il doit y passer la nuit de dimanche à lundi.

Les réactions politiques vont toutes dans le sens de souhaits d’un prompt rétablissement, quel que soit la personnalité : Keir Stramer (chef du parti travailliste), Matt Hancock (secrétaire d’État à la santé), Jeremy Hunt (ancien rival à la direction du parti conservateur), Nicola Sturgeon (premier ministre écossais), Sadiq Khan (maire de Londres), Ed Davey (chef par intérim du parti démocrate libéral). Seul, le Palais de Buckingham a déclaré que la Reine Elizabeth avait été informée mais n’avait pas d’autres commentaires à faire.

La Constitution anglaise ne prévoit pas le cas de l’impossibilité pour les ministres de travailler. Interrogé sur ce point le porte parole du premier ministre a indiqué que « Le Premier ministre a le pouvoir de déléguer ses responsabilités à n’importe lequel de ses ministres, mais pour l’instant, c’est le Premier ministre, puis le ministre des affaires étrangères. » (Dominique Raab).

Selon la dépêche Reuters « M. Haddon, de l’Institut du gouvernement, a déclaré que certains pouvoirs étaient spécifiquement dévolus aux ministres du cabinet, ce qui pose la question de savoir ce qui se passe s’ils ne sont pas disponibles. Si vous êtes arrivés à un stade où … vous avez des secrétaires d’État qui ne sont pas en mesure d’exercer leurs fonctions, alors il y a des points d’interrogation sur la question de savoir si les ministres en second agissent en leur nom, a-t-elle déclaré.  ».

Pierre FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *