Vatican : convergences avec l’ONU.

On est un peu en retard pour en rendre compte, mais le Secrétaire général de l’ONU António Gutteres a été reçu en audience par le pape le 20 décembre dernier.

« Vous êtes un messager de l’espoir et de l’humanité » lui a-t-il dit, ajoutant « votre voix morale claironne », et de citer les thèmes des réfugiés et des migrant.

Il a souligné combien les messages pontificaux rejoignent les valeurs de la Charte des Nations unies, fondées sur la dignité et la valeur de la personne humaine. Il lui a aussi dit sa reconnaissance pour le travail du Vatican au sein des Nations unies (le pape a participé à l’assemblée générale de 2015, quand les États membres se sont mis d’accord sur 17 objectifs de développement durable à réaliser d’ici 2030, et s’y est exprimé contre l’exclusion et pour la protection de l’environnement).

Allant plus loin, il a abordé le sujet religieux.

Il a regretté que les différents croyants ne puissent se rendre en sécurité dans leurs lieux de culte, appelé à la promotion de la compréhension mutuelle et à la lutte contre la haine croissante.

Il a enfin salué la déclaration historique faite en commun avec le Grand Imam d’Al Azhar sur la paix et pour le vivre ensemble. « Cette déclaration est extrêmement importante », a dit le Secrétaire général, soulignant que l’ONU a également lancé un plan d’action pour la sauvegarde des sites religieux et une stratégie de lutte contre les discours de haine.

Pierre François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *