Festival d’Avignon : « Denise jardinière vous invite chez elle », de et avec Thibaut Boidin dans le off d’Avignon.

Bof.
« Denise jardinière », c'est un clown déguisé en femme, un rôle titre dont l'intérêt est d'être absent et un producteur qui explique au journaliste qu'au lieu de s'endormir en prenant quelques notes de temps en temps il ferait mieux de changer de métier.
Ceci étant, pour ceux qui ne se sont pas assez amusés durant leurs années de collège ou qui ont la nostalgie des animations de colonie de vacances, ce spectacle est idéal. Et s'il y a parmi ceux-ci quelque quidam ne possédant pas assez de neurones pour saisir du premier coup un comique de répétition, qu'il ne se fasse aucun souci, c'est à du comique de disque rayé qu'on a droit ici.
Les patients qui sont restés jusqu'au bout sont récompensés durant les dernières minutes avec un réel moment d'émotion théâtrale qui fait regretter que l'auteur gâche son incontestable talent de comédien dans une pitrerie pareille.
Mais le public a toujours raison et ils sont déjà plus de dix mille spectateurs à s'être pressés pour aller rire d'elle, et sans doute aussi de leurs propres réactions et prestations. On n'est pas surpris d'apprendre que l'auteur-interprète vient de l'école du mime Marceau lorsqu'on entend ce qui tient lieu de texte ; de ce point de vue, aucun risque de ressortir de là avec un mal de crâne.
Pierre FRANÇOIS
« Denise jardinière vous invite chez elle », de et avec Thibaut Boidin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>