Religion : Rome crée un nouveau diocèse en Chine continentale.

Selon le site www.vaticannews.va, la méthode pour arriver à un accord a consisté à se rencontrer régulièrement, ce qui a permis à la confiance de grandir et aux idées préconçues de tomber. 
La première conséquence de cet accord a été la reconnaissance de la nomination de huit évêques désignés par Pékin, Rome n’ayant pas fait valoir de veto. Et le premier acte du Pape à la suite de cet accord a été la création d’un nouveau diocèse en Chine continentale, celui de Chendge, qui se trouve dans la province de Hebei. Son territoire comprend huit districts ruraux (Chengde, Xinglong, Pingquan, Luanping, Longhua, Fengning, Kuancheng et Weichang) et trois divisions administratives (Shuangqiao, Shuangluan et Yingshouyingzikuang). Il a été pris sur les diocèses de Jehol /Jinzhou et de Chifeng et a une superficie de 39 519 km² pour une population d'environ 3,7 millions d'habitants. Selon des données récentes, on y compte 12 paroisses totalisant environ 25 000 catholiques servis par sept prêtres et une dizaine de religieuses et séminaristes. Enfin, si le Saint-Siège insiste lourdement – et on ne peut que le croire – sur le caractère pastoral de l’accord, pour le bien spirituel des catholiques chinois et le bien être du peuple chinois, il est néanmoins évident qu’il aura des répercussions sur les relations entre ex-membres des Églises clandestines et populaires, sur l'Église de Hong-Kong et sur celle de Taïwan.
Pierre FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>