Théâtre (poésie) : vu à Avignon, parfois déjà revu et longue vie à : « Les Frères Colle », de et par Stéphane, Cyril et Clément Colle.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.
Musique de cape et d’épée, tambours qui pètent
Les formes traditionnelles de la répète.
S’y ajoute la jonglerie qui se reflète
Dans le miroir lumineux au-dessus des têtes.

Boîtes, balles et massues partent à la conquête
De leur batterie instrumentale et complètent
Leurs multiples possibilités d’être au faîte
De leur art qui nous met les oreilles à la fête.

Guitare, cornemuse et parapluie en quête
De sensations. Au « Petit Louvre » on s’y apprête !
Flûte ! Déjà terminé ? C’était vraiment chouette !
Condamnés à l’imagination à perpète,
Tant ils possèdent de talent et de casquettes …

Toute la famille Colle,
A tous les postes, s’y colle ;
Prodigieusement, décolle.
Et nous, qu’est-ce qu’on rigole !

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.wordpress.com
« Les Frères Colle ». Jonglage percutant. De et par Stéphane, Cyril et Clément Colle. Mise en scène Eric Bouvron. (Avignon, 26-07-2017, 16h15) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>