Théâtre (poésie) : vu à Avignon, parfois déjà revu et longue vie à : « La vie trépidante de Laura Wilson », de Jean-Marie Piemme.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.
Ça démarre fort, à la guitare électrique,
Suivi d’un concert de paroles éclectiques,
Bribes de récits de façon épileptique.
C’est le résultat d’un choc anaphylactique
Dû à la perte du boulot. Ils sont de mèche
Tous ceux qui travaillent au « Théâtre Gilgamesh ».

Laura est spécialiste des commencements
Qui n’aboutissent jamais, à aucun moment.
Sans emploi, elle va « d’espérances en chutes libres »,
Cherchant à sauvegarder un reste d’équilibre.
Une vie imaginée, « chantée pour rester droite »,
Jouée et mise en scène de façon fort adroite.
C’est un vrai régal d’idées et de propositions
Abouties, tentant d’apporter quelques solutions.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.wordpress.com
« La vie trépidante de Laura Wilson ». De Jean-Marie Piemme. Mise en scène Jean Boillot. Par le « Nest-Théâtre-CDN-Transfrontalier ». (Avignon, 23-07-2017, 15h40) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>