Théâtre (poésie) : vu à Avignon, parfois déjà revu et longue vie à : « L’Autre Fille »,d’Annie Ernaux.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.
Sa sœur, « entrée morte dans sa vie un été »,
Celui de ses dix ans
Où soudain elle apprend,
Brutalement, que son aînée tant regrettée,
A travers elle, n’a pas fini d’exister.

Partout, la morte est si présente qu’elle exclut
Dans l’amour des parents la nouvelle venue.
Un texte saisissant sur le mal de l’absence
De l’une, causant à l’autre tant de souffrance.

La douleur des parents
Détruit leur autre enfant
Murée dans l’inconnu
Qu’elle va mettre à nu.

A « L’Artéphile », l’actrice est bouleversante
De sincérité, de simplicité présente.
« Tu es morte pour que j’écrive » ton silence.
Il pèse lourd sur ses épaules d’innocence.

« Tu étais leur chagrin, j’étais leur avenir ».
« Es-tu remontée parce que j’ai pu écrire ? »
Vois-tu : « Toi et moi, nous existons ensemble »
« Dans la mémoire des gens » qui nous assemblent.

« Lutter contre la longue vie des morts » ;
Dans quel état est-on si l’on s’en sort ?
« Pour être il a fallu que je te nie ».
A travers une lettre ELLE revit …
Toi ou Moi, Moi ou Toi, à votre avis?

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.wordpress.com
« L’Autre Fille ». D’Annie Ernaux. Mise en scène Nadia Rémita. Interprétation Laurence Mongeaud. Par la « Compagnie Nutritive ». (Avignon, 18-07-2017, 12h40) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>