Théâtre (poésie) : vu à Avignon, parfois déjà revu et longue vie à : « Jacqueline Auriol ou le ciel interrompu », de Pierrette Dupoyet.

heartheartheart, par Béatrice Chaland.
Jacqueline Auriol, autre grand destin de femme
Dont Pierrette Dupoyet ranime la flamme.
La célèbre aviatrice, après son accident
Qui lui abîma le visage, se reprend
En mains et raconte : L’hydravion qui se fend,
L’explosion et le fond de ses pensées pendant …

Ses cent vingt-sept fractures au niveau de la tête
Ne l’empêcheront pas de rêver de conquête.
« Une vie de tourments m’attend », d’affres et de greffes …
Le « visage écrasé, la gueule cassée », bref,
Nuits de cauchemars à l’hôpital militaire.
« Théâtre La Luna », elle vit un enfer.

Elle raconte l’enfance, la vocation,
Sa « résistance », le courage, l’ambition.
« La vitesse, le frisson, le ciel », la fascinent ;
Elle devient vite pilote, Jacqueline.
Comme toujours, un vrai décor en construction
Occupe l’espace et force l’admiration.

Des maquettes d’avion
Pour femme d’exception.
Vingt-quatre opérations
Pour servir sa passion.
Belle interprétation,
Superbe prestation.

De l’espoir à foison,
Renaissance en avion ;
Un nouvel horizon …
Ténacité de plomb,
Seule pilote d’essai.
Maquillage parfait !

Théâtre intelligent,
Pour toucher tous les gens,
Subtil et travaillé,
Qui ne peut que rallier
A sa très noble cause
Ceux, qui dans la vie, osent.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.wordpress.com
« Jacqueline Auriol ou le ciel interrompu ». Création 2017. Texte, Mise en scène, Interprétation Pierrette Dupoyet. Par la « Compagnie des Vents Apprivoisés ». (Avignon, 17-07-2017, 18h05) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>