Théâtre : Nouvelle programmation au Théâtre de la reine blanche, à Paris.

Programmation originale.
Le Théâtre de la reine blanche a récemment changé de propriétaire et en même temps de style de programmation. Dans ce lieu qui certes ne paye pas de mine (mais est confortable et correctement chauffé), on trouve désormais un théâtre en lien avec les enjeux scientifiques et les questions de notre époque. Mais on n'y assiste pas qu'à du théâtre. Des initiatives les plus classiques aux plus originales, on assiste à des récitals de musique, des ciné-concerts, des rencontres littéraires, des « cartes blanches » qui ressemblent plutôt à des happenings à dimension scientifique, des « scènes de science » qui tiennent autant de la conférence-débat que de la reconstitution. Sans compter les « jolis dimanches d'Etienne Klein » menés parallèlement à ses « Conversations scientifiques » du samedi sur France culture, deux « labos origins » qui sont des contes à double dimension artistique et scientifique. Plus inattendue encore est la rubrique « cinéma et pastasciutta ».
Le public scientifique, qui a plus d'une parenté avec le monde de l'art*, a ici un lieu qui lui est dédié en même temps qu'il n'est nul besoin d'avoir fait des études d'ingénieur pour comprendre ce qui se dit dans ces spectacles originaux.
Pierre FRANÇOIS
*On ne dira jamais assez la dimension intuitive de bien des découvertes scientifiques et la rigueur à laquelle doivent se plier les disciplines artistiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *