Théâtre : « Une famille aimante mérite un vrai repas. », au Théâtre du Lucernaire, à Paris

J'ai faim ! par Difouaine.

« Une famille aimante mérite de faire un vrai repas » fait partie de ces pièces qui laissent un sentiment de faim. Il manque un petit quelque chose, peut-être simplement un noeud à dénouer.
Ce n'est ni le vide ni le creux mais cela n'est pas nourrissant. Ce sont plutôt des moments entrecoupés de noirs pendant lesquels une mère étouffante, une fille inquiète, un fils abruti de jeux video, un père maniaque se croisent, s'aiment et se fuient dans leur appartement. Du banal, en somme. Finalement, est-ce vraiment nécessaire et agréable de voir le soir au théâtre ce qu'on vit chaque jour chez soi ? Beaucoup de questions restent en suspens, est-ce exprès ? Quelle est la vraie raison de ce dîner ? La sœur aînée reviendra-telle? Pourquoi le père change-t-il de comportement ?
Heureusement, une écriture en miroir, quelques répliques bien senties, m'ont intéressée et amusée. C'est bien joué et souvent drôle.
Difouaine
« Une famille aimante mérite un vrai repas » de Julie Aminthe. Mise en scène : Dimitri Klockenbring. Avec : Jean Béchetoille, Olivier Faliez, Fanny Santer, Marie-Céline Tuvache. Jusqu'au 28 juin 2015, du mardi au samedi à 19 h 30, le dimanche à 15 heures au Théâtre du Lucernaire, 53, rue Notre-dame-des-champs, 75006, Paris, tél. : 01.45.44.57.34, www.lucernaire.fr, Métro : Notre-dame-des-champs. Durée : 1 heure.

Photo : Théâtre de l'homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *