Théâtre : « La visite de l’homme en gris » au Théâtre de Ménilmontant

« La visite de l’homme en gris », de Patrick Hernandez est une pièce qu’il faut se hâter d’aller voir dans la petite salle du Théâtre de Ménilmontant. Elle ne se donne que les mercredi jusqu’à fin avril, et c’est bien dommage car il s’agit d’une joute verbale doublée d’un jeu parfaitement incarné et entourée d’un mystère qui ne trouvera son dénouement qu’à la dernière réplique.
L’homme qui sonne et s’engouffre chez ce célibataire tranquille en train de faire ses mots croisés est-il un fou, un ange, un illuminé, un représentant particulièrement doué, ou quelque autre personnage encore ?
On l’ignore, bâtissant des hypothèses tout au long de leur dialogue en même temps qu’on le savoure. Car c’est à une réelle partie de tennis de table que l’on assiste, et tandis que la personnalité du cruciverbiste se révèle de plus en plus, celle de son protagoniste, capable de lui offrir avec une égale conviction une mitraillette ou bien l’amour, ne cesse de nous interroger.
C’est simple : le dialogue entre ces deux hommes est d’autant plus extraordinaire que le salon dans lequel il se déroule est banal ! Une très bonne pièce.
Pierre FRANÇOIS
« La Visite de l’homme en gris », de Patrick Hernandez. Avec Pierre Hentz et Bernard Sender. Mise en scène : Maryse Santini. Le mercredi à 19 heures jusqu’à fin avril au Théâtre de Ménilmontant, 15, rue du Retrait, 75020 Paris, tél. : 01 46 36 98 60.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *