Théâtre : « Il y aura la jeunesse d’aimer », de Louis Aragon et Elsa Triolet au Lucernaire à Paris.

Femme sacrée, homme pessimiste de devoir. « Il y aura la jeunesse d’aimer » est une suite de texte d’Aragon et d’Elsa Triolet construits pour montrer comment une histoire – leur histoire – d’amour naît, s’épanouit et se transforme définitivement. Ils sont apparemment lus – puisque les comédiens sont assis derrière pupitres et micros – mais en…

1806AbbayeGrestainPortraitNicolasWapler147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF4530

L’abbaye de Grestain, lieu d’histoire et de foi.

Histoire et foi. L’ ancienne abbaye de Grestain est un lieu stratégique. Facile à repérer, au centre du triangle Caen – Le Havre – Rouen et à proximité du pont de Tancarville, elle d’un accès aisé par la route (et on pourrait presque y venir en bateau tant elle est proche de la Seine).  C’est…

Musique : « Barbara amoureuse », par et avec Caroline Montier au Théâtre de l’Essaion, à Paris.

La même voix ! « Barbara amoureuse » est un spectacle atypique. Soit une premier prix de chant et de piano qui interprète avec un bonheur égal les musiques baroques, médiévales, sacrées, contemporaines ou lyrique. Et des amis qui, l’entendant chanter « Le Temps du lilas » dans un spectacle « Amour et botanique », lui disent qu’avec sa voix elle devrait…

PeerGynt24Img220x146x72DpiPhotoDR

Théâtre, festival d’Avignon off : « Peer Gynt, l’homme qui voulait être lui-même », d’après Henrik Ibsen et Edward Grieg au RThéâtre Arto à Avignon.

Conte musical. « Peer Gynt » mis en scène par Xavier Béja est une rareté. Les spectacles destinés au jeune public – ici « familial à partir de dix ans » et on peut même y emmener des enfants plus jeunes – sont en général soit très bons soit très médiocre. Mais ce travail n’est ni l’un ni l’autre,…

PenseesEparses220X165IMG-20120207-00038

Théâtre, lecture, musique : « L’homme est nature » au Lucernaire de Paris

Écologie poétique ! Il reste encore un soir pour voir, au Lucernaire, un spectacle parfaitement réussi sur notre nature humaine vue par l'observateur scientifique et philosophe que fut Léonard de Vinci. L'affiche le présente comme du théâtre musical, Michael Lonsdale – encore lui – qui est à l'un des pupitres, parle de lecture. Peu importe…