Théâtre : « Il y aura la jeunesse d’aimer », de Louis Aragon et Elsa Triolet au Lucernaire à Paris.

Femme sacrée, homme pessimiste de devoir. « Il y aura la jeunesse d’aimer » est une suite de texte d’Aragon et d’Elsa Triolet construits pour montrer comment une histoire – leur histoire – d’amour naît, s’épanouit et se transforme définitivement. Ils sont apparemment lus – puisque les comédiens sont assis derrière pupitres et micros – mais en…

Théâtre : « Le Cid » de Corneille au Théâtre Michel à Paris.

L'assassin de papa « Le Cid » reste une tragi-comédie, même si Corneille, devant les critiques, en gomma partiellement la drôlerie dans sa version de 1648. La troupe du Grenier de Babouchka lui restitue cette dimension. Un roi bouffon aux bégaiements hilarants, une infante ayant une conscience aiguë de son rang, des parents moins sages que leurs…