Théâtre : « Juste un souvenir », textes de vingt et un paroliers compilés et agencés par Myriam Boyer et Gérard Vantagiolli au théâtre Poche-Montparnasse, à Paris.

Un bijou !« Juste un souvenir » est un bijou. Quasiment seule en scène – si son partenaire prononce dix phrases et reste cinq minutes en scène, mais avec une présence…, c’est bien le maximum – la comédienne capte son public dès les premières secondes.Certes, elle a choisi son texte pour démarrer, mais la suite n’a pas grand-chose…

Comédie musicale : « le Jour où je suis devenue chanteuse Black », de Caroline Devismes et Thomas le Douarec au Café de la Gare, à Paris.

Oui ou non ?« Le Jour où je suis devenue une chanteuse black » est une pièce populaire de bonne facture. Surprise, la chanteuse est blanche. Souffre-t-elle psychiquement ? Non, mais en dévoiler la raison reviendrait à raconter toute l’histoire, touchante et véridique, qui est narrée dans ce spectacle. Chanteuse, oui, elle l’est, et douée,…

Musique : Allain Leprest par Zelva au Théâtre du Nord-Ouest pour le Printemps des poètes.

Poésie des faits divers.Informations pratiques à : https://www.instagram.com/explore/locations/704342532950745/theatre-du-nord-ouest/C’est un spectacle plein de poésie, douceur et délicatesse que donne Zelva. Elle parvient à utiliser les (innombrables) jeux de mots d’Allain Leprest comme autant de tremplins pour restituer une véritable atmosphère. Alors, on se laisse embarquer sans savoir dans quelle humeur cela va nous emmener, mais en confiance.…

Théâtre : « Farf is a… », performance théâtrale imaginée par Valentine Basse et Gregor Daronian au théâtre des déchargeurs, à Paris.

Drôle et grave, léger et poétique. « Farf is a » est un spectacle complètement original, mais pas déroutant pour autant. Il agence d’une façon nouvelle son, image, musique et jeu. Chaque élément complète les autres d’une façon naturelle, ce qui est remarquable eu égard au recours appuyé qui est fait aux machines. On est dans un…

Musique : Villes des musiques du monde, 25e édition, enfin, en Seine-Saint-Denis, à Paris et dans le Grand Paris.

Villes des musiques du monde, qui inaugure son vingt-cinquième festival ce 9 octobre, a su trouver un thème en phase avec l’actualité récente, laquelle a obligé les lieux de convivialité à fermer : « Tournée générale ». Non pas qu’il s’agisse béatement de se réjouir de pouvoir de nouveau prendre un pot entre amis, mais plutôt de se…