Théâtre : « Tartuffe », de Molière au Théâtre du Nord-Ouest, à Paris.

Castigat ridendo mores.
On ne veut souvent voir dans « Tartuffe » que la dénonciation des faux dévots et un affrontement entre Molière et les jésuites. C’est oublier que ce dernier était d’abord homme de théâtre, qui plus est comique et issu de l’univers de la farce.
Le « Tartuffe » qui se joue au Théâtre du Nord-Ouest rend parfaitement compte de cette dernière dimension : on n’a jamais autant ri devant cette pièce. Le metteur en scène y parvient notamment en faisant jouer sans cesse tous les personnages, même ceux sans réplique à prononcer, et en ajoutant juste quelques onomatopées au texte, parfaitement respecté pour le restant.
Si on peut émettre une très légère réserve quant au personnage du fils qui en fait un peu trop sans toutefois que l’on puisse qualifier son jeu de surjeu, on ne peut que constater que tous les personnages sont crédibles, jusque dans leurs excès. Une mention spéciale doit être faite au profit de la mère (qui interprète avec autant de talent un personnage de messagère dans « Titus Andronicus »), qui donne une authenticité absolue à ces gens qui préfèrent croire à leurs convictions plutôt qu’à la réalité. Celui du Tartuffe est habité par le dynamisme du converti, ce qui entre d’autant plus en contraste avec son attitude de pantin désarticulé dans la dernière scène. Ceux des femmes sont bien mis en valeur sans en faire les personnages principaux. Et le frère est le parfait honnête homme de bon sens que sa culture a rendu tolérant.
Entre des rôles aussi bien campés et une mise en scène bien rythmée, le spectateur ne boude à aucun moment son plaisir. Pour un peu, on y retournerait !..
Pierre FRANÇOIS
« Tartuffe », de Molière. Mise en scène : Pascal Guignard-Cordelier. Avec : Tommy Boquet, Pascal Guignard-Cordelier, Laurence Hétier, Jean-Luc Jeener, Alexandre de Pardailhan, Justine Pitolet, Syla de Rawsky, Fanny Sutterlin, Paul Wagner. Les 2, 9, 16 avril et 15 mai au Théâtre du Nord-Ouest, 13, rue du faubourg Montmartre, 75009 Paris, métro Grands-Boulevards, tél. 01 47 70 32 75.

Photo : Pierre François.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *