Musique : Nicolas Jules, le poète chantant en tournée.

Sans fard ni artifice, par Clara. Nicolas Jules est passé au Théâtre Thénardier à Montreuil. Depuis plus de vingt-cinq ans, ce jeune homme ébouriffé et belle gueule d'ange aux yeux marron transporte ses chansons vers son public conquis. En quelques minutes, il acquiert la fidélité et l'amour de ceux qui l'écoute, tel un saltimbanque moderne.…

PHILO CONQUE NOIRE147x139x72Dpi(1) copie

Musique : Festival « Villes des Musiques du Monde » jusqu’au 11 novembre dans le grand Paris.

Musique ultramarine. Le festival musical automnal « Villes des musiques du monde » débute cette année le 12  octobre avec pour thème les îles. Plus d’une vingtaine d’entre elles – de toutes les tailles, de Mayotte au Japon – seront représentées par cinq cents artistes environ.  Mais plutôt que d’îles au sens propre, il faudrait plutôt parler…

1801TheatreBuzz147x72DpiPhotoPierreFrancoisDSCF6673

Theatre : « Buzz », par Cédric Coomans, Jérôme Degée, Julie Remacle, Jean-Baptiste Szezot au Nouveau théâtre de Montreuil, à Montreuil.

Piège efficace. Le spectacle « Buzz » devrait-il plus mettre en évidence son second degrés ? Car, si on perçoit bien la parodie, le pastiche, et même si la définition du mot « satire » est affichée sur le fond de scène lors de l'entrée des spectateurs, les comédiens sont tellement talentueux qu'on est tenté d'en rester à un rire…

Musique : Festival « Villes des musiques du monde » dans le grand Paris.

Racines métissées. Où peut-on entendre des musiques de gospel, caribéennes, cubaines, colombiennes, espagnoles, marocaines, tunisiennes, algériennes, kabyles, syriennes, arméniennes, japonaises, irlandaises, turques, grecques, italiennes, klezmer, funky, de la Nouvelle-Orléans ? Ou françaises ? Où peut-on voir des danses hip-hop, cumbia, dancehall, chinoises, flamenca, indiennes, tziganes, zaoulies (de Côte d'Ivoire), jazz rock, tap dance, tarentelles, tango, bikutsi ou…

FracasMontreuil2PhotoTomMenigault220

Théâtre : Fracas au Théâtre de Belleville

« Fracas » revient, au théâtre de Belleville cette fois-ci. La mise en scène a peu bougé et le talent est toujours là. Certes, le format est inhabituel : ici pas de dialogues entre les personnages, mais des proclamations qui éventuellement interfèrent, même si chacune se suffit à elle-même. Ils sont neuf sur scène, chacun s’exprimant à sa…