Théâtre : « Parfois, j’aimerais avoir une famille comme celle de la petite maison dans la prairie », d’après le roman « Un peu de respect, j’suis ta mère » à La Scierie, dans le festival off d’Avignon.

Bonne nouvelle : « Parfois, j’aimerais avoir une famille comme celle de la petite maison dans la prairie » vient à Avignon. On se souvient de ce spectacle qui, après avoir été joué dans le Pays basque, n’était passé, hélas, que furtivement à Paris.
Le thème, tiré du livre « Un peu de respect, j’suis ta mère » mêle avec brio le tragique des situations avec l’énergie des solutions développées par la mère de famille. Cette dernière doit jongler entre un mari macho qui s’emporte facilement, un fils homo dont la moto est saisie par la police, une fille qui préfère montrer ses seins sur internet plutôt que de poursuivre ses études et un grand-père ombrageux qui comprend ce que l’on aimerait dissimuler. Car elle doit les réunir pour créer un restaurant et éviter la faillite familiale.
On est en pleine saudade, cette triste allégresse, cet optimisme forcené malgré des situations inextricables, même si les musiques de ce seul en scène viennent des mondes du tango et de la variété argentine. Le bilinguisme franco-espagnol surtitré, loin d’éloigner le spectateur, lui offre une couleur supplémentaire, qui ajoute au caractère jubilatoire du tout.
La comédienne ne perd jamais ni son public, ni un rythme impressionnant de précision. Pas étonnant alors que l’on rie énormément – mention spéciale pour la scène de la recette de cuisine ! – de cette chorégraphie qui longe tous les précipices sans jamais y tomber. S’il est un spectacle à voir à Avignon, c’est bien celui-là ! Il est à noter que, par ailleurs, la même troupe Hecho en casa joue deux autres spectacles à Avignon : « Caché dans son buisson de lavande Cyrano sentait bon la lessive » à 10 h 10 à La Conditions des Soies et « B.A.K. » à 18 h 15 à la Scierie. S’ils sont de la même veine, l’on peut s’attendre à un bon moment de détente…
Pierre FRANÇOIS
« Parfois, j’aimerais avoir une famille comme celle de la petite maison dans la prairie », d’après le roman « Un peu de respect, j’suis ta mère » de Hernán Casciari. Avec Viviana Souza. Mise en scène : Hervé Estebeteguy. Bilingue espagnol et français surtitré. Festival off d’Avignon : du 7 au 28 juillet (relâche les 12, 19 et 26) à 21 h 30 à La Scierie, 15, quai du boulevard Saint-Lazare à Avignon, tél. 04 84 51 09 11, www.lascierie.coop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *