Spiritualité : Vertu et piété, dissimulation et révélation (8).

Chacun utilise le confinement comme il peut. L’auteur de ces lignes, qui avait raté un cours sur le Livre d’Esther, le rattrape en en faisant un compte rendu, très personnel d’abord, puis (largement) inspiré par le site protestant « Théovie » et la revue catholique « Cahiers évangile » (ainsi que son « supplément »)*. Cet article n’étant qu’un (bref) résumé, il est conseillé à ceux qui s’intéressent au sujet de se reporter à ces sources.

Il est possible de compléter cette lecture profane par une autre, qui tend à rendre le contexte de l’époque et à poser la question de l’actualisation des réactions des protagonistes en allant sur le site protestant d’études bibliques gratuites « Théovie ». Certes, il ne s’agit que d’une vision parmi d’autres(2), mais elle a l’immense mérite de remettre les événements dans une perspective qui peut inspirer la conscience du croyant contemporain.

Pour « Théovie », il s’agit là d’un roman, créé sur un fond historique choisi pour sa ressemblance avec la société dans laquelle vit l’auteur du texte, qui ne néglige pas les aspects symboliques et dont la grammaire comme les références scripturaires (évidentes pour les lecteurs de l’époque) enrichissent encore la compréhension.

Le caractère romanesque, imaginé, de l’histoire est révélé par plusieurs aspects.

DISTRIBIL

* Le serveur du site est très lent.

2) Par exemple, là où« Théovie »voit un roman historique, la Bible d’étude du Semeur voit un livre historique, ce qui amène une chute étonnante de l’introduction, qui voit dans ce livre Dieu en train de préserver son peuple pour lui permettre, dans l’avenir, de donner naissance au Messie qui va « instaurer entre Juifs et non-Juifs une relation nouvelle, brisant le mur qui les séparait alors et qui faisait d’eux des ennemis (Ep 2, 14-16). ». Ce qui revient à voir très loin à l’avance puisque le livre d’Esther, lui, se conclut par un pogrom des Juifs contre leur ennemis, qui fait 75.000 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *