Expositions : trois au musée Guimet, à Paris : « Bouddha, la légende dorée », « Sur la route du Tokaido » et « Carte blanche à Mr. et Pharrell Williams : A Call To Action ».

Ressemblances-différences.
Du bouddhisme, on a la vision des reproductions stéréotypées qu'on trouve dans tous les magasins et quelques idées vagues sur son rapport à la souffrance ou à l'impermanence. Le musée Guimet prend le détour de la « légende dorée » pour l'aborder plus en détail. L'utilisation de cette expression, qui évoque l'hagiographie chrétienne est pertinente.
Car la ressemblance avec le christianisme se retrouve dans l'utilisation de l'auréole dans une toile coréenne, l'expression d'un visage de facture afghane qui rappelle l'ange féminin du cimetière ouest de Munich ou la Vierge à l'annonciation de Fra Angelico (on se contente ici de noter les ressemblances sans tenir compte de la chronologie ou des possibilités de connaissance par les uns des œuvres des autres)… Cette exposition, au mérite pédagogique certain, a surtout celui de montrer à travers la diversité des styles, comment le bouddhisme a irrigué nombre de cultures qui, en retour, se le sont adaptées.
Deux étages plus haut, on trouve un autre genre d'influences croisées, entre l'Occident et le Japon, Victor Ségalen impressionné par les estampes, les maîtres japonais qui se mettent à utiliserle  bleu de Berlin (ou de Prusse) ou la perspective. L'évolution entre les estampes de la première galerie et celles de la seconde est tout aussi remarquable que le coup de pinceau observateur et souvent malicieux de l'artiste qui, sous couvert d'illustrer un guide de voyage, nous amuse.
Ceux qui ont encore de l'énergie pour monter au dernier étage ne seront pas déçus par ce qui ressemble plus à une installation qu'à une exposition. L'artiste japonais Mr. plonge le visiteur face à l'étonnement naïf et frais de l'enfant qui découvre le monde qu'on lui a préparé et nous insuffle leur innocence et optimisme.
DISTRIBIL
« Bouddha, la légende dorée » jusqu'au 4 novembre ; « Sur la route du Tokaido – Chefs-d’œuvre de la collection Lescowicz » et « Carte blanche à Mr. et Pharrell Williams : A Call To Action » jusqu'au 23 septembre au musée Guimet, métro Iéna, tél. 01 56 52 54 33, https://www.guimet.fr/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *